EN / FR
Menu
EN / FR

Tennis
Canada

Rapport annuel 2016

BIENVENUE

Bienvenue dans le rapport annuel 2016 de Tennis Canada. Je suis le nouveau président du conseil d’administration et j’aimerais prendre quelques lignes pour me présenter et pour vous communiquer mes impressions sur l’année qui vient de se terminer, sur notre organisation et sur nos perspectives pour les prochaines années à venir. Il ne fait aucun doute que 2016 a été une autre excellente année pour Tennis Canada et, plus important encore, pour le « tennis au Canada ».

Membre du conseil de Tennis Canada depuis 2012, j’ai également agi à titre de président du Conseil national des provinces, de président du Tennis Newfoundland and Labrador ainsi que président du Green Belt Tennis Club. Comme ma fille fait de la compétition au tennis et que je suis moi-même un joueur assidu, j’ai eu l’occasion d’observer le tennis de divers points de vue, ce qui, je l’espère, m’a permis d’acquérir une perspective utile sur le rôle de notre organisation. Grâce à son leadership et à ses investissements dans des programmes locaux et nationaux, Tennis Canada est l’une des fédérations de tennis qui obtiennent le plus de succès en matière de développement du tennis pour les joueurs de tous âges et de tous calibres.

L’année 2016 a été marquée par d’importants changements et par l’apport de nouvelles énergies au sein de l’organisation. Ainsi, nous avons accueilli de nouveaux administrateurs, Penny Ballem, Jennifer Bishop, Stephen Mandel et Sam Sebastian après avoir dit au revoir à trois autres. À la fin de l’année, madame Kelly Murumets a quitté son poste de chef de la direction et nous avons recruté monsieur Michael Downey qui reviendra parmi nous à la fin du mois de juillet 2017. Nous avons également mis sur pied un nouveau comité de tournois et d’infrastructures afin d’évaluer la façon dont nous organisons nos événements et investissons dans les infrastructures existantes et futures, à l’interne et en partenariat avec les associations provinciales de tennis.

Tennis Canada est une organisation complexe sans but lucratif qui possède et administre quelques-uns des tournois les plus prospères du monde. En retour, cela nous permet de réaliser notre mission d’accroître la participation et de développer notre sport en collaboration avec les associations provinciales de tennis, les clubs, les entraîneurs, les principaux intervenants et les leaders des collectivités de tout le pays. Gérer ces activités requiert un large éventail de compétences et d’expériences. Nous comptons sur une équipe de première qualité qui ne cesse de promouvoir et d’organiser nos deux tournois phares (la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale de Montréal et de Toronto) et d’autres événements en générant d’excellents rendements, ainsi que sur une équipe de classe mondiale travaillant de concert avec des partenaires clés afin de produire des résultats historiques chez la prochaine génération de joueurs en plus de développer de nouveaux marchés, d’accroître la participation et l’intérêt des amateurs. C’est cet unique amalgame de compétences en affaires et en développement jumelé à nos solides partenariats avec les associations provinciales de tennis qui nous permet, et nous permettra, d’assurer la croissance et le développement de notre sport d’un océan à l’autre.

Notre vision de devenir « un chef de file mondial au tennis » englobe l’organisation de tournois de la plus haute qualité, l’obtention de résultats optimaux en développant et en soutenant les athlètes de l’élite ainsi que l’augmentation des joueurs assidus et l’intérêt des amateurs en créant une solide base de joueurs et de partisans partout au pays. Je suis convaincu qu’à la lecture de nos succès chez les professionnels, les juniors, les vétérans et les joueurs de tennis en fauteuil roulant, vous conviendrez que votre équipe du développement a accompli un travail colossal en développant et en appuyant nos athlètes et le modèle du tennis en tant que sport d’une vie. Nous avons également obtenu d’excellents résultats en matière de participation, le tennis arrivant maintenant au huitième rang au Canada. De nouvelles installations sont construites et d’autres sont prévues afin d’offrir aux Canadiens plus d’endroits pour pratiquer le tennis ; le nouvel Osten & Victor Alberta Tennis Centre de Calgary est d’ailleurs un exemple parfait de ce que peut réaliser un groupe de leaders accomplis et passionnés.

Monsieur Michael Downey se joindra de nouveau à nous en juillet 2017 après avoir passé près de trois ans à la barre de la British Lawn Tennis Association. Au cours de son mandat avec cette sommité du tennis, Michael a travaillé dans les plus hautes sphères du sport pour élargir la base du tennis, rehausser les installations et accroître la participation au Royaume-Uni. J’attends avec impatience de collaborer avec lui pour poursuivre le travail que nous avons déjà accompli. Un de nos défis sera de construire plus d’installations et de rendre le tennis le plus accessible possible. Nos liens avec les provinces, les clubs et les collectivités n’ont jamais été aussi solides. Harmoniser nos ressources et nos stratégies sera la clé de la réussite collective pour la croissance de notre sport et l’existence d’une culture de succès au sein du tennis canadien.

Ce qui me marque le plus de la dernière année est la passion de notre équipe, des associations provinciales de tennis, des clubs, des dirigeants des collectivités, des entraîneurs, des officiels, des bénévoles et des partenaires clés ainsi qu’une profonde compréhension collective de notre mission et de nos valeurs. Au début de mon message, je vous disais que 2016 avait été une excellente année pour le « tennis au Canada » et c’était une affirmation importante. Après avoir discuté et travaillé avec cette magnifique équipe et tous nos partenaires, je sais qu’ils comprennent qu’il s’agit justement de ça : du « tennis au Canada ».

 

Derrick Rowe

Président du conseil

LES FAITS SAILLANTS DU TENNIS CANADIEN EN 2016

janvier
Jan 4

En ce début de saison, trois Canadiens font partie du Top 10 mondial chez les juniors.

Jan 10

Milos Raonic récolte le huitième titre ATP de sa carrière, à Brisbane, grâce à un gain en deux manches aux dépens de Roger Federer.

Jan 11

Daniel Nestor devient le premier joueur de l’ère moderne à signer un 1000e gain en double après avoir franchi avec succès le premier tour du tournoi de Sydney aux côtés de Marcelo Melo. Il se joint ainsi à Roger Federer, Ivan Lendl et John McEnroe qui ont réussi cet exploit en simple.

Jan 14

Après leurs magnifiques prestations de 2015, Bianca Andreescu et Félix Auger-Aliassime sont choisis Joueurs juniors de l’année de Tennis Canada.

Jan 14

Eugenie Bouchard prend la mesure de la Slovaque Dominika Cibulkova pour atteindre la finale, à Hobart.

Jan 27

Milos Raonic accède au carré d’as des Internationaux d’Australie après avoir remporté ses neuf premiers matchs de l’année. Tombeur de Stan Wawrinka et de Gaël Monfils en cours de route, Raonic devient le premier joueur canadien à atteindre la demi-finale à Melbourne. Il s’incline face à Andy Murray.

Jan 28

Le paralympien Joel Dembe est nommé ambassadeur de Tennis Canada pour l’année 2016.

Jan 30

Aux Internationaux d’Australie, Daniel Nestor atteint la 17e finale de Grands Chelems de sa carrière aux côtés de Radek Stepanek. Ils forment ainsi le tandem le plus âgé de l’ère moderne à participer à la finale du double masculin d’un Grand Chelem.

février
Fév 1

Denis Shapovalov met la main sur son premier titre professionnel au Futures de Weston, en Floride. En neuf matchs, le jeune joueur de 16 ans n’a concédé aucune manche.

Fév 2

Tennis Canada et FILA annoncent un partenariat de plusieurs années, faisant de FILA le fournisseur exclusif de vêtements et de chaussures pour Tennis Canada et la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale.

Fév 7

Le Canada laisse filer une avance de 2-1 pour s’incliner 3-2 face au Belarus au premier tour du Groupe mondial II de la Fed Cup, à Québec. Aleksandra Wozniak et Françoise Abanda signent toutes les deux une victoire en simple.

Fév 14

Vasek Pospisil récolte son sixième titre de double de l’ATP World Tour, à Rotterdam, avec le Français Nicolas Mahut.

Fév 15

Les Canadiens de partout au pays s’emmitouflent pour jouer au tennis sur la glace et la neige en cette journée du Festival d’hiver de Tennis Canada.

mars
Mar 6

L’équipe canadienne de la Coupe Davis tombe 5-0 aux mains de la France au premier tour du Groupe mondial, en Guadeloupe.

Mar 7

Eugenie Bouchard atteint la finale du tournoi de Kuala Lumpur sans perdre une manche. Elle s’incline face à Elina Svitolina dans un match interrompu plusieurs fois par la pluie.

Mar 17

À Drummondville, pour la première fois depuis 1993, quatre Canadiens (Frank Dancevic, Peter Polansky, Philip Bester et Denis Shapovalov) participent aux quarts de finale d’un tournoi Challenger de l’ATP.

Mar 18

Denis Shapovalov a raison de l’Argentin Renzo Olivo pour accéder au carré d’as du Challenger Banque Nationale de Drummondville. Shapovalov devient ainsi le premier adolescent de 16 ans à prendre part à la demi-finale d’un tournoi Challenger depuis Stefan Kozlov, à Sacramento, en 2014.

Mar 19

Milos Raonic se défait du Belge David Goffin en demi-finale du tournoi d’Indian Wells. Participant à la troisième finale du Circuit Masters 1000 de sa carrière, il tombe aux mains de Novak Djokovic.

Mar 20

Vasek Pospisil et Jack Sock sont finalistes du double masculin à Indian Wells. En finale, le tandem canado-américain baisse pavillon face aux Français Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert.

Mar 20

Françoise Abanda remporte le titre du Challenger d’Irapuato, au Mexique, récoltant ainsi son premier titre professionnel de la saison et le deuxième de sa carrière.

Mar 31

Les Québécois Nicaise Muamba et Ariana Arseneault sont les vainqueurs des Championnats juniors canadiens Rogers en salle chez les 16 ans et moins, à Montréal.

avril
Avr 1

Jaden Weekes et Annabelle Xu, du Québec, décrochent les grands honneurs des Championnats juniors canadiens Rogers en salle chez les 12 ans et moins, à Calgary.

Avr 5

Charlotte Robillard-Millette se qualifie pour le Master junior de l’ITF, un tournoi mettant en vedette le Top 8 chez les garçons et les filles selon les classements de fin de saison 2015 de l’ITF. Robillard-Millette avait atteint le quatrième rang mondial après une exceptionnelle année.

Avr 9

Aux Championnats juniors canadiens Rogers en salle, à Vancouver, Joshua Lapadat et Jada Bui, de l’Ontario, mettent la main sur les titres de simple chez les 14 ans et moins.

Avr 9

Pour la première fois, Sasha Vagramov, de la Colombie-Britannique, et Christian Lakoseljac, de l’Ontario, récoltent un titre canadien aux Championnats juniors canadiens Rogers en salle chez les 18 ans et moins, à Markham, en Ontario.

Avr 10

Après avoir subi un revers aux mains de sa bonne amie britannique Katie Swan en demi-finale du Master junior de l’ITF, Charlotte Robillard-Millette a raison de l’Américaine Kayla Day pour terminer au troisième rang de la compétition, en Chine.

Avr 11

Denis Shapovalov signe un gain aux dépens de l’Américain Tennys Sandgren et est couronné champion du Futures de Memphis, au Tennessee, remportant ainsi son deuxième titre professionnel.

Avr 17

L’équipe canadienne de la Fed Cup baisse pavillon 3-2 face à la Slovaquie, à Bratislava. Françoise Abanda marque un point en simple et un en double, mais les Slovaques, menées par Dominika Cibulkova, forcent les Canadiennes à retourner dans le Groupe I de la zone des Amériques pour 2017.

Avr 24

Denis Shapovalov balaie les grands honneurs du simple et du double au Futures d’Orange Park, en Floride, et ajoute ainsi un troisième trophée professionnel de simple à sa feuille de route.

Avr 24

Benjamin Sigouin accède à la finale du simple et remporte le titre du double d’un tournoi junior ITF de catégorie 1 à Beaulieu-sur-Mer, en France.

Avr 26

Le Canadien Christian Gingras est nommé Entraîneur de l’année 2015 de tennis en fauteuil roulant par la Fédération internationale de tennis. Gingras travaillait auprès de Philippe Bédard et de Joel Dembe lors de leur conquête de la médaille de bronze des Jeux parapanaméricains et participe au programme de tennis en fauteuil roulant de Tennis Canada depuis dix ans.

mai
Mai 8

Peter Polansky met fin à une disette de trois ans en remportant son premier titre professionnel depuis 2013 au Futures de Tampa Bay, en Floride. Ce trophée est le 14e de sa carrière.

Mai 8

Âgé de 15 ans, Félix Auger-Aliassime atteint sa première finale professionnelle au Futures de Lleida, en Espagne.

Mai 11

Eugenie Bouchard élimine Angelique Kerber, deuxième mondiale et championne en titre des Internationaux d’Australie, au premier tour du tournoi de Rome. La Canadienne bat ainsi une Top 10 pour la première fois depuis 2014.

Mai 14

En équipe avec Jack Sock, Vasek Pospisil accède à sa deuxième finale de la saison grâce à un gain aux dépens de l’Indien Rohan Bopanna et du Roumain Florin Mergea en demi-finale, à Rome.

Mai 25

Carol Zhao mène ses coéquipières du Cardinal de Stanford vers le titre des Championnats de la Division I de la NCAA après un triomphe face à Oklahoma State. Elle devient aussi la première Canadienne à participer à la finale du simple de la NCAA depuis 1998.

Mai 25

L’équipe canadienne quad s’assure d’une entrée directe à l’édition 2017 de la Coupe du monde par équipe BNP Paribas en terminant sixième, à Tokyo.

Mai 25

À Roland-Garros, Milos Raonic signe la 50e victoire de sa carrière en Grands Chelems en éliminant le Français Adrian Mannarino, au deuxième tour.

Mai 28

Benjamin Sigouin est champion du simple et finaliste du double des Championnats internationaux juniors de la Belgique, un tournoi ITF de catégorie 1 disputé à Charleroi-Marcinelle. Les Canadiens Alexis Galarneau et Jack Mingjie Lin remportent le trophée du double.

juin
Juin 2

Pour la première fois, trois Canadiens accèdent aux quarts de finale du simple d’un tournoi épreuve junior du Grand Chelem. Denis Shapovalov, Félix Auger-Aliassime et Benjamin Sigouin font partie des huit derniers survivants des épreuves juniors de Roland-Garros.

Juin 5

Félix Auger-Aliassime atteint la finale junior de Roland-Garros et passe à un cheveu de mettre la main sur la couronne.

Juin 18

Milos Raonic indique la sortie à l’Australien Bernard Tomic et met la table pour un rendez-vous avec Andy Murray en finale du tournoi du Queen’s Club. Murray triomphe en trois manches enlevantes.

Juin 19

Gabriela Dabrowski unit ses efforts à ceux de l’Espagnole Maria Jose Martinez pour récolter le troisième titre de double de la WTA de sa carrière à l’Open de Majorque.

Juin 23

Le conseil d’administration de Tennis Canada accueille quatre nouveaux membres : Dr Penny Ballem, Jennifer Bishop, Stephen Mandel et Sam Sebastian se joignent aux neuf autres administrateurs.

Juin 25

Daniel Nestor s’associe à Dominic Inglot pour remporter le 89e titre de double de sa carrière, à Nottingham. Il ajoute ainsi une couronne de l’ATP World Tour à sa collection pour une 23e année consécutive.

Juin 27

Peter Polansky rafle les trophées du simple et du double du Futures de Richmond, en Colombie-Britannique.

Juin 30

Cinq Canadiens reviennent à la maison avec des médailles de bronze des Championnats du monde individuels de tennis pour vétérans. James Cameron et Keith Porter sont troisièmes du double masculin chez les 60 ans et plus, Marc Pépin et Frank Sabetti prennent également le troisième rang du double masculin chez les 55 ans et plus, alors qu’Erin Boynton fait équipe avec l’Australienne Wanda Howes pour récolter la médaille de bronze du double féminin chez les 55 ans et plus.

juillet
Juil 4

Dans le cadre de sa victoire aux dépens de David Goffin, au quatrième tour de Wimbledon, Milos Raonic comble un écart de deux manches pour la première fois.

Juil 4

Pour une deuxième semaine consécutive, Peter Polansky s’adjuge un titre du Circuit Futures, battant cette fois l’Américain Raymond Sarmiento, à Kelowna.

Juil 8

Milos Raonic vient à bout de Roger Federer en demi-finale, à Wimbledon, devenant ainsi le premier joueur canadien à atteindre la finale du simple d’un Grand Chelem. Encore une fois, Raonic se frotte à Murray qui l’emporte en trois manches.

Juil 10

Denis Shapovalov a raison de l’Australien Alex De Minaur pour décrocher le titre junior de Wimbledon et devient le troisième Canadien à remporter un trophée junior de simple d’un Grand Chelem. Il est également finaliste du double avec Félix Auger-Aliassime.

Juil 11

À la suite de son triomphe au All-England Club, Denis Shapovalov se hisse au deuxième rang mondial chez les juniors.

Juil 11

Philip Bester prend la mesure de Peter Polansky en finale du simple du Futures de Saskatoon au lendemain de sa victoire en finale du double avec Polansky.

Juil 16

Erin Routliffe participe à sa première finale professionnelle au Challenger Banque Nationale de Winnipeg, tandis que ses compatriotes Charlotte Robillard-Millette et Marie-Alexandre Leduc disputent la finale du double.

Juil 24

Une semaine après avoir atteint la finale du double à Hambourg, Daniel Nestor remporte le titre de l’Open de Washington avec Édouard Roger-Vasselin.

Juil 25

Denis Shapovalov surprend le 19e mondial Nick Kyrgios au premier tour de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale de Toronto pour le plus grand plaisir de la foule partisane. Shapovalov signe ainsi son premier gain au tableau principal d’un tournoi de l’ATP World Tour.

Juil 26

Les Canadiens Philip Bester et Adil Shamasdin, qui ont obtenu un laissez-passer pour le tableau principal, éliminent Novak Djokovic et Nenad Zimonjic au premier tour du double de la Coupe Rogers.

Juil 31

Novak Djokovic et Simona Halep sont les champions de l’édition 2016 de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale de Toronto et de Montréal. Djokovic ajoute donc une quatrième couronne canadienne à sa collection alors qu’Halep remporte sa première.

août
Août 1

L’Université York est la gagnante du volet féminin des Championnats canadiens universitaires en battant difficilement les Carabins de l’Université de Montréal. Chez les hommes, les grands honneurs sont revenus à l’Université de l’Alberta qui a eu raison de l’Université de Toronto.

Août 5

Daniel Nestor, Vasek Pospisil, Eugenie Bouchard et Gabriela Dabrowski représentent le Canada aux Jeux olympiques de Rio. Nestor et Pospisil sont passés bien près du podium, mais ont dû se contenter de la quatrième place.

Août 12

Frank Dancevic, Denis Shapovalov, Filip Peliwo et Peter Polansky prennent part aux quarts de finale du volet masculin du Challenger Banque Nationale de Gatineau, alors que Bianca Andreescu fait de même chez les femmes.

Août 14

Bianca Andreescu récolte son premier titre professionnel de simple au Challenger Banque Nationale de Gatineau et est couronnée championne du double avec sa compatriote Charlotte Robillard-Millette.

Août 26

Taha Baadi et Natasha Sengphrachanh sont les vainqueurs du simple des Championnats juniors canadiens Rogers d’été chez les 16 ans et moins, à Gatineau.

Août 28

Aux Championnats juniors canadiens Rogers d’été chez les 18 ans et moins, Layne Sleeth et Nicaise Muamba remportent les grands honneurs du simple, à Mississauga, en Ontario.

Août 29

Les favoris Jaden Weekes et Annabelle Xu répètent leur exploit du printemps en s’adjugeant les couronnes des Championnats juniors canadiens Rogers d’été chez les 12 ans et moins, à Tremblant, au Québec.

septembre
Sep 4

Jovan Sihota et Daria Tomashevskaya sont les champions canadiens chez les 14 ans et moins.

Sep 9

Philippe Bédard participe à ses deuxièmes Jeux paralympiques, à Rio, et s’incline au premier tour.

Sep 11

Félix Auger-Aliassime est couronné champion junior du simple des Internationaux des États-Unis grâce à un gain face au numéro un mondial Stefan Tsitsipas. Ainsi, pour un deuxième Grand Chelem consécutif, c’est un Canadien qui remporte la palme. En double, Auger-Aliassime et Benjamin Sigouin sont les finalistes, à New York. Pendant ce temps, Bianca Andreescu signe son meilleur résultat en Grands Chelems en accédant au carré d’as chez les filles.

Sep 17

Benjamin Sigouin gagne son premier match sur le Circuit professionnel de l’ITF en route vers la demi-finale du simple et la finale du double du Futures masculin Tevlin, à Toronto.

Sep 18

Vasek Pospisil mène l’équipe canadienne de la Coupe Davis à une victoire de 5-0 face au Chili dans une rencontre de barrage du Groupe mondial. À ses débuts au sein de l’équipe, Denis Shapovalov marque un point, à Halifax.

Sep 20

L’équipe canadienne de la Coupe Doris Hart (femmes de 80 ans et plus) décroche la médaille de bronze des Championnats mondiaux par équipe de tennis pour super vétérans de l’ITF, à Umag, en Croatie. L’équipe est composée de Muffie Grieve, Inge Weber et Evelyn Hustwit.

Sep 25

Kenneth Dahl, Inge Weber, Rosie Asch et Lorne Main sont couronnés d’or aux Championnats du monde individuels de tennis pour super vétérans, à Umag, en Croatie. Dahl remporte l’Épreuve du simple chez les hommes de 70 ans et plus, Weber est la championne chez les femmes de 80 ans et plus alors qu’Asch fait de même chez les femmes de 85 ans et plus.

octobre
Oct 2

Pour une deuxième année de suite, le Canada monte sur le podium à la Coupe Davis junior, récoltant la médaille d’argent après avoir conquis les grands honneurs l’année précédente. Chez les filles, l’équipe de la Fed Cup junior termine au cinquième rang.

Oct 9

Françoise Abanda ajoute un troisième titre professionnel à sa collection au Challenger de Redding, en Californie.

Oct 22

Bianca Andreescu est finaliste du simple et du double du Challenger Banque Nationale de Saguenay.

Oct 23

Daniel Nestor termine la saison en mettant la main sur le 91e titre de double de sa carrière, à Anvers, aux côtés d’Édouard Roger-Vasselin.

Oct 30

Aux Championnats canadiens Birmingham de tennis en fauteuil roulant, à Vancouver, Philippe Bédard, Yuka Chokyu et Rob Shaw sont couronnés chez les hommes, les femmes et les quads, respectivement.

novembre
Nov 6

Félix Auger-Aliassime s’adjuge son premier titre professionnel au Futures de Birmingham, en Alabama.

Nov 13

Les Canadiens Adil Shamasdin et Peter Polansky mettent la main sur le trophée du double du Challenger de Knoxville, remportant ainsi un troisième titre ensemble.

Nov 19

Milos Raonic devient le premier Canadien à accéder à la demi-finale du simple des Finales de l’ATP World Tour, à Londres. Il tombe aux mains d’Andy Murray à son septième et dernier duel de la saison avec le Britannique.

Nov 20

Milos Raonic atteint un nouveau sommet en se hissant au troisième rang mondial après un magnifique parcours aux championnats de fin de saison.

MISSION, VISION et VALEURS

MISSION: Assurer la croissance du tennis au Canada.
VISION: Devenir un chef de file mondial au tennis.
VALEURS: Nous valorisons le travail d’équipe, la passion, l’intégrité, l’innovation, l’excellence et la responsabilité.

Premier service – La base (tennis communautaire et mini-tennis)

Faits saillants :

  • Augmentation de 8 % des joueurs assidus de 12 ans et moins au cours de la dernière année
  • Mise en œuvre de 21 nouveaux programmes de tennis par équipe par le programme Récré-tennis
  • 230 étudiants-athlètes canadiens jouaient pour la NCAA en 2015-2016
  • 26 universités canadiennes se sont livré Bataille pour les Championnats canadiens universitaires

Assurer la croissance d’un sport pose toujours des défis dans un pays aussi vaste que le Canada. Toutefois, stimuler la participation dans les collectivités, les écoles et les parcs de partout au pays a engendré une augmentation constante de la participation et de l’intérêt depuis plusieurs années.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La croissance du sport commence à la base et les nombreux partenaires de Tennis Canada s’assurent de proposer des programmes aux jeunes de toutes les couches de la société. Le programme Récré-tennis, les Clubs Garçons et Filles du Canada et nos partenaires provinciaux ont joué des rôles clés d’un océan à l’autre dans la mise en valeur du tennis au Canada.

Le programme Récré-tennis est un excellent exemple et, en 2016, les collectivités ont continué d’offrir des programmes accessibles et abordables. Depuis l’initiation au tennis de plus de 14 000 jeunes de moins de 12 ans l’an dernier, la portée du programme Récré-tennis a triplé. En effet, 30 programmes de tennis par équipe sont maintenant organisés au pays comparativement à neuf l’année précédente.

La portée des Clubs Garçons et Filles du Canada s’est également considérablement élargie. Des entraîneurs et des bénévoles formés par Tennis Canada ont mis sur pied des activités de tennis dans 22 clubs de l’Ontario et du Québec. Grâce à des dons d’équipement, les jeunes de milieux défavorisés peuvent maintenant participer à des ligues de tennis.

Le travail acharné de nos partenaires provinciaux pour augmenter le nombre de joueurs réguliers au Canada a produit de remarquables résultats. En 2016, un accent particulier a été placé sur les joueurs de 12 ans et moins, ce qui a permis de dénombrer 160 902 joueurs réguliers de 12 ans et moins, soit une augmentation de plus de 10 000 comparativement à 2015.

Le tennis par équipe et le Circuit des recrues Rogers sont deux autres initiatives importantes dans la croissance du sport dans les collectivités. Grâce au tennis par équipe, l’accès à une équipe au sein d’une ligue a doublé depuis 2015. Cette année, plus de 5 500 participants ont concouru dans une équipe cotre des joueurs de calibre semblable.

En 2016, plus de 200 tournois du Circuit des recrues Rogers, un circuit créé pour aider les enfants à faire la transition entre le tennis pour débutants et les tournois juniors provinciaux, ont été organisés au Canada et ont attiré plus de 5 000 participants.

Le nombre accru de jeunes adultes ayant décidé de continuer à jouer au tennis après leurs études secondaires est un autre résultat de ces initiatives de développement.

Ainsi, au cours de l’année, 26 universités canadiennes se sont affrontées dans l’espoir de participer à l’édition 2016 des Championnats canadiens universitaires. Organisés en marge de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale, à Montréal, les championnats ont couronné l’Université de l’Alberta chez les hommes, tandis que les joueuses de l’Université York remportaient un deuxième titre consécutif. De plus, 228 étudiants canadiens ont évolué aux États-Unis sur le circuit de la NCAA, en 2016.

Coup droit – Fondation (structure de compétition, entraîneurs, officiels, APT, installations)

Faits saillants :

  • Plus de 60 nouveaux entraîneurs formés dans le volet compétition cette année
  • Nouveau sommet : l’Association des professionnels du tennis (APT) compte 33 000 membres
  • 75 % des officiels œuvrant à la Coupe Rogers sont des Canadiens
  • Ouverture du nouvel Osten & Victor Alberta Tennis Centre à Calgary (13 terrains)

Au cours des dernières années, Tennis Canada a constaté une augmentation importante du nombre de juniors prenant part à des tournois compétitifs ainsi que du nombre de tournois organisés partout au pays.

Qui plus est, les données recueillies grâce aux divers systèmes intégrés de notre sport indiquent que le nombre de juniors satisfaisant aux lignes directrices du développement à long terme de l’athlète (DLTA) est à son plus haut alors que 1 136 joueurs s’y conforment.

Afin de répondre à la demande sans cesse croissante, Tennis Canada et les associations provinciales de tennis (APT) ont maintenu leurs efforts visant à élargir la structure de compétition. Ainsi, environ 450 tournois s’adressant aux juniors canadiens (12 à 18 ans) ont été organisés en 2016. Plus de 150 épreuves pour les jeunes joueurs de 10 ans et moins et plus de 100 tournois « ouverts » se sont déroulés au cours de l’année.

Tennis Canada a également publié un nouveau calendrier dans son site web. Ce calendrier a été élaboré en fonction de tous les intervenants, notamment les parents, les joueurs, les entraîneurs et les amateurs. Le programme propose une portée accrue et est dynamiquement lié à la base de données, permettant ainsi au calendrier de rassembler tous les tournois organisés partout au Canada (par les associations provinciales ou par Tennis Canada). Les utilisateurs peuvent également appliquer des filtres afin de personnaliser leur recherche.

Alors que le sport poursuit son développement à la base, une des principales priorités est de s’assurer que le calibre des entraîneurs augmente aussi. En 2016, plus de 400 personnes ont suivi des stages de certification dans le volet Instructeur et professionnel de club – Instructeur, Professionnel de club 1 et 2 – alors que 60 entraîneurs participaient à des stages dans le volet compétition (Entraîneur 2 et 3).

L’Association des professionnels du tennis (APT) a connu une autre excellente année. En effet, l’organisation comptait un nombre record de 3 300 membres en 2016, représentant ainsi la meilleure ressource pour les entraîneurs de tout le pays. Plus de 60 installations permanentes n’embauchent que des entraîneurs certifiés. L’APT a également conclu un nouveau partenariat avec Camps sportifs Canada et Nike Tennis Camps. La conférence annuelle de l’APT constitue aussi un fait saillant de l’année 2016 : plus de 200 entraîneurs ont pris part à cette activité dont l’invitée était Nathalie Tauziat.

En 2016, trois officiels canadiens ont été reconnus par la Fédération internationale de tennis (deux arbitres de chaise et un juge-arbitre), portant ainsi à 28 le nombre d’officiels canadiens certifiés du programme conjoint de l’ATP/WTA/ITF.

Au cours de l’année, les officiels du programme de Tennis Canada ont travaillé lors des deux épreuves de la Coupe Rogers, à Montréal et à Toronto, ainsi qu’à environ 80 autres tournois canadiens, internationaux et professionnels. Ce nombre ne comprend pas les nombreux tournois provinciaux auxquels ont participé les officiels canadiens.

Tennis Canada est également fier de la remarquable présence des officiels canadiens sur les circuits de l’ATP et de la WTA. Ainsi, deux de ses officiels ont travaillé aux Jeux olympiques de Rio et un aux Jeux paralympiques.

La dernière année a également été importante pour le développement des installations partout au pays. Calgary est devenu le premier marché stratégique à inaugurer un centre de tennis de 13 terrains, comprenant huit courts intérieurs, cinq courts extérieurs, un centre de conditionnement physique et un service de restauration. La Province de l’Alberta, la Ville de Calgary, Tennis Canada et de nombreux donateurs importants font partie des partenaires fondateurs ayant compris la valeur d’un tel centre. Ainsi, sous la direction du sénateur Ron Ghitter, ancien membre du conseil d’administration de Tennis Canada, le nouvel Osten & Victor Alberta Tennis Centre a ouvert ses portes en juin 2016.

La Municipalité régionale de Halifax a également accepté de soutenir un nouveau centre régional de développement du tennis en Nouvelle-Écosse. Tennis Canada travaille étroitement avec la ville, la province, le gouvernement fédéral et des donateurs privés pour réaliser ce projet à Halifax.

Alors que se poursuivent les progrès en vue de mettre sur pied des centres régionaux de développement du tennis partout au Canada, de nombreuses rencontres ont eu lieu entre Tennis Canada et des promoteurs de projet du Grand Vancouver. Tous les intervenants travaillent à la réalisation d’un centre national d’entraînement en Colombie-Britannique.

Lorsque le Centre Aviva de Toronto et le Stade Uniprix de Montréal ne sont pas les hôtes de tournois de tennis, les deux installations accueillent des activités connexes permettant de générer des recettes supplémentaires. Plusieurs galas ont eu lieu au Stade Uniprix, notamment ceux des Grands Ballets et de l’Orchestre symphonique de Montréal, ainsi que l’assemblée générale annuelle d’Ubisoft et le Color Trophy de L’Oréal Professionnel.

Le partenariat entre le Centre Aviva et l’Université York est toujours aussi solide alors que l’établissement d’enseignement supérieur y tient ses examens finaux, sa collation des grades, sa Journée multiculturelle et le concert Yorkfest. En 2016, le Centre Aviva a également accueilli l’assemblée générale annuelle de l’Office de protection de la nature de Toronto et de la région.

Revers – Partenariats

(partenariats d’affaires, associations provinciales de tennis et Le tennis, ça compte)

Faits saillants :

  • 2016 a été une année charnière pour les partenariats d’affaires qui ont fracassé les records de revenus
  • Ryan Fisher, un champion de la campagne Le tennis, ça compte, a amassé 15 000 $ pour le mini-tennis en parcourant 2 120 km à vélo
  • Peter Jensen, partenaire de la campagne Le tennis, ça compte, a déjà réuni plus de 45 000 $ pour développer le tennis universitaire partout au pays
  • Tennis Canada et la Banque Nationale ont reconduit leur entente jusqu’en 2022

Tennis Canada ne pourrait poursuivre son objectif de devenir un chef de file mondial au tennis sans le soutien de ses partenaires, notamment les commanditaires, les donateurs et les associations provinciales de tennis. En 2016, ces partenariats ont continué de croître et d’évoluer.

Le tennis, ça compte

Le tennis, ça compte, organe de financement de Tennis Canada, a joui d’une forte croissance en 2016. En effet, grâce à la générosité de quelque 3 400 personnes, l’organisation a engrangé plus de 2,5 millions de dollars par le biais de diverses activités, notamment des campagnes annuelles de financement, des collectes de fonds et des dons importants. Comparativement à 2015, cela représente une augmentation de 13 pour cent du nombre de donateurs ayant soutenu le tennis. Quarante pour cent de cet argent provient de nouveaux dons importants, confirmant ainsi la passion et le dévouement des amateurs canadiens de tennis.

Encore cette année, le Toronto Lawn Tennis Club, le Lambton Golf and Country Club et le Club Donalda ont organisé des collectes de fonds au profit de Tennis Canada. Nous tenons donc à remercier tous ceux qui ont participé au succès de ces activités. Nous nous devons de souligner l’apport exceptionnel de Ryan Fischer au mini-tennis. Sa deuxième édition de la « Ryan’s Ride for Kids » lui a permis de récolter 15 000 $ en promesses de don pour une randonnée de vélo de 2 120 km entre Toronto et Souris, Île-du-Prince-Édouard.

Nous désirons également offrir nos remerciements à Peter Jensen et à Laura McCain pour leur passion envers le tennis universitaire. Jansen et McCain, ainsi que Daniel Nestor et Cameron Cross, ont organisé plusieurs activités afin de lever des fonds pour cette importante initiative.

En 2016, Gerry Goldberg s’est joint au groupe des Légendes à vie. Sa passion et son engagement envers le tennis l’ont poussé à contribuer pour plus de 100 000 $. Porsche Canada a également revêtu le rôle d’ambassadeur du mini-tennis, Sébastien LeBlanc, s’est engagé à soutenir le développement du tennis junior, alors que Cote 100 effectuait un très généreux don.

De plus, Tennis Canada aimerait souligner la contribution de tous les donateurs qui ont mis l’épaule à la roue entre le 1er janvier et le 31 décembre 2016. Vous trouverez la liste complète des donateurs en cliquant ici.

Partenariats d’affaires

Tennis Canada a continué d’aller de l’avant avec ses principaux partenaires, notamment en reconduisant son association avec Banque Nationale, son commanditaire présentateur, jusqu’en 2022. Cette entente de six ans comprend les droits de nomination du court Grandstand, à Toronto, ainsi que la commandite en titre des quatre tournois du Circuit Challenger de 2017 (Drummondville, Winnipeg, Gatineau, Saguenay) et de l’édition 2018 du nouveau Challenger de Calgary. Les autres éléments de l’entente comprennent le renouvellement de la commandite du programme Petits As ainsi que le retour de la promotion Service à un million durant la Coupe Rogers.

Outre la reconduction de l’entente avec Banque Nationale, le service des partenariats d’affaires a généré ses plus importants revenus, grâce, notamment, à de solides liens avec des partenaires toujours en quête d’innovations durant les tournois de Tennis Canada. Cette année, à la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale, Rogers a créé le Carrefour Rogers, une zone interactive proposant des hologrammes d’Eugenie Bouchard et de Milos Raonic, dotée d’un coin salon sur la terrasse du deuxième étage et offrant la chance aux invités d’essayer les plus récents appareils de pointe.

En 2016, Tennis Canada a accueilli deux nouveaux partenaires importants, soit FILA et Perrier. L’association avec FILA permettait d’uniformiser la tenue vestimentaire portée par toutes les équipes nationales de Tennis Canada, des 12 ans et moins jusqu’aux vétérans, ainsi que par les intervenants à la Coupe Rogers. À Toronto, la venue de Perrier a permis de proposer aux amateurs sur le site une eau pétillante de très haute qualité.

Associations provinciales de tennis

Les associations provinciales de tennis sont des partenaires essentiels dans la croissance du tennis au pays. En 2016, Tennis Canada et les APT ont continué d’harmoniser les priorités afin de se concentrer sur le développement des joueurs de 12 ans et moins.

Une étape cruciale du développement du mini-tennis s’est amorcée cette année alors que Tennis Canada visait la création de nouveaux programmes stimulants pour accroître la participation chez les jeunes. Grâce à une étroite collaboration avec les APT, le modèle d’un programme national de participation a été établi afin de toucher des dizaines de milliers de jeunes partout au pays. En 2017, un projet pilote sera mis en œuvre dans au moins trois marchés canadiens et nous sommes présentement en quête de partenaires financiers pour ce nouveau programme.

Nous vous invitons à cliquer ici pour consulter la liste des associations provinciales de tennis.

 

Amorti – tennis en fauteuil roulant/vétérans

FAITS SAILLANTS :

  • L’équipe canadienne quad termine sixième à la Coupe du monde par équipe
  • Plus de 30 nouveaux entraîneurs obtiennent leur certification d’instructeur de tennis en fauteuil roulant
  • Aucun pays ne remporte plus de médailles d’or en simple que le Canada aux Championnats du monde de tennis pour super vétérans de l’ITF

Les yeux du monde entier étaient rivés sur Rio et le Canada était bien représenté au Brésil grâce à Philippe Bédard, médaillé de bronze des Jeux parapanaméricains et meilleur joueur du pays chez les hommes, qui portait fièrement les couleurs du Canada aux Jeux paralympiques de 2016 de Rio. Malgré les blessures et la maladie qui l’ont ennuyé au cours des mois précédant les Jeux, le Montréalais a persévéré et a été le seul Canadien à se qualifier pour cette prestigieuse compétition.

À l’autre bout du monde, l’équipe canadienne quad a, pour une deuxième année consécutive, terminé au sixième rang de la Coupe du monde par équipe BNP Paribas, à Tokyo, au Japon. Ce faisant, elle garantissait sa place pour la compétition de 2017 qui se déroulera à Alghero, en Italie.

Une nouvelle cuvée de juniors canadiens s’est illustrée en 2016, Thomas Venos et Tomas Bourassa (BC) ainsi que Puisand Lai (ON) réalisant de remarquables progrès aux classements juniors de l’ITF. L’avenir de ces jeunes, qui espèrent représenter le Canada sur la scène internationale, est très reluisant. Bourassa s’est également démarqué aux Championnats canadiens Birmingham de tennis en fauteuil roulant en accédant à la finale masculine.

Tennis Canada a mis sur pied deux nouveaux programmes de tennis en fauteuil roulant à Calgary et à Sudbury, en Ontario, dans le but d’initier de nouveaux adeptes. De plus, le bassin d’instructeurs de tennis en fauteuil roulant s’est élargi, car 30 entraîneurs ont obtenu leur certification.

Au chapitre des tournois, la première édition de l’Open de Niagara a connu un immense succès à Welland, en Ontario, tandis que la Classique Birmingham de Mississauga, en Ontario, est devenue une épreuve de la Série 1 de l’ITF. Grâce à cette bonification, de nombreux joueurs du Top 10 mondial, notamment le double médaillé d’or paralympique Shingo Kunieda, du Japon, ont pris part à la compétition.

Preuve que le tennis est réellement le sport d’une vie, un important contingent canadien a dominé la compétition aux Championnats du monde individuels de tennis pour super vétérans de l’ITF à Umag, en Croatie. En fait, en simple, le Canada a récolté plus de médailles d’or que tout autre pays.

Inge Weber a été couronnée championne du simple chez les femmes de 80 ans et plus, ne concédant pas plus que trois jeux par manche. Rosie Asch a poursuivi sur sa lancée en récoltant les grands honneurs chez les femmes de 85 ans et plus pour une deuxième année consécutive. Du côté masculin, Ken Dahl, 16e tête de série, a mis la main sur son premier titre mondial chez es 70 ans et plus.

Les équipes canadiennes ont également remporté de nombreuses médailles en double, notamment celle du légendaire Lorne Main qui s’est adjugé l’or aux côtés de son partenaire français Henri Crutchet chez les 85 ans et plus.

Le meilleur résultat du Canada aux championnats du monde par équipe a été signé par les femmes de 80 ans et plus à la Coupe Doris Hart. En effet, Weber, Muffie Grieve et Evelyn Hustwit ont pris le troisième rang, en Croatie.

Malheureusement, Tennis Canada a perdu un membre de longue date de sa famille lorsque s’est éteint Steve Stevens en janvier 2016. Monsieur Stevens a joué un rôle important dans la croissance et le développement du tennis pour vétérans au Canada au cours des trente dernières années. Son héritage reste bien vivant grâce aux championnats canadiens de tennis pour vétérans qui portent son nom et à la marque indélébile qu’il a laissée sur le sport.

Les Championnats canadiens Steve Stevens de tennis pour vétérans ont connu un vif succès cette année et étaient présentés à Ottawa pour la première fois en 24 ans. Près de 500 joueurs ont évolué dans cinq clubs de la ville. L’Ottawa Tennis and Lawn Bowling Club, le club de tennis Rideau, le Tennis Centre West Ottawa, l’Ottawa New Edinburgh et l’Elmdale Tennis Club ont accompli un travail remarquable pour accueillir les participants au mois d’août. Un des faits saillants du tournoi a été le banquet au Musée canadien de l’histoire, à Gatineau.

Volée – Les tournois

Année après année, la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale continue de placer le Canada à l’avant-scène du tennis mondial, permettant ainsi de promouvoir et de développer le sport partout au pays. En 2016, les tournois de Montréal et de Toronto, qui tentent constamment de s’améliorer, ont connu beaucoup de succès sur les terrains et à l’extérieur des courts.

Des activités de deux jours ont donné le coup d’envoi des tournois dans les deux centres-ville une semaine avant le début des compétitions. À Toronto, un terrain de tennis a été aménagé au Nathan Philipps Square et une programmation quotidienne permettait aux passants de découvrir le tennis en fauteuil roulant, d’être des chasseurs de balles et de tenter leur chance à des jeux de précisions. Lors de la première journée, Marin Cilic s’est entraîné pour être chasseur de balles, tandis que Milos Raonic et le maire de Toronto, monsieur John Tory, étaient les vedettes de la deuxième journée. Monsieur Tory a tenté de retourner un service de l’étoile canadienne, puis les deux ont frappé quelques balles.

À Montréal, les Olympiens Bruny Surin et Joannie Rochette ainsi que les footballeurs Laurent Duvernay-Tardif et Étienne Boulay ont participé à des compétitions d’habiletés sur un terrain aménagé au coin des rues Sainte-Catherine et McGill College. Le lendemain, Eugenie Bouchard a disputé un match amical de double avec la ministre Dominique Anglade, Éric Bruneau et Jean-René Dufort. Les amateurs se sont présentés en grand nombre pour poser des questions à Bouchard durant sa séance de questions et réponses en direct.

De nouveaux éléments interactifs ont été ajoutés à l’application de la Coupe Rogers, notamment le Jeu des prédictions pour lequel les amateurs pouvaient remplir les tableaux des deux tournois et courir la chance de gagner un million de dollars pour des prédictions parfaites. Bien que le gros lot n’ait pas été remporté, deux gagnants profiteront de séjours à l’édition 2017 de la Coupe Rogers. Le Quiz des connaisseurs Fila, lors duquel les amateurs devaient répondre à des questions quotidiennes et tenter d’obtenir le plus grand nombre de bonnes réponses consécutives, ainsi que le Circuit des partisans, qui invitaient les visiteurs à explorer le site du tournoi et à s’arrêter à diverses stations pour courir la chance de remporter des prix, étaient également proposés pour la première fois.

Montréal

Deux importantes activités ont eu lieu avant le début du premier week-end de la Coupe Rogers de Montréal. La cinquième mondiale et championne de 2014, Agnieszka Radwanska, a pris part au tirage officiel effectué au Stade Uniprix, tandis que Simon Halep et la jeune Canadienne Bianca Andreescu donnaient le coup d’envoi des finales de la Mini Coupe Rogers au Parc olympique.

Des athlètes d’autres disciplines ont également participé au tournoi, car des parties de hockey-balle et de soccer ont été organisées au cours du premier week-end. Parmi les vedettes du hockey se trouvaient Alex Burrows, Tomas Plekanec et Kim St-Pierre alors qu’Andrea Petkovic, Sara Errani et d’autres joueuses de la WTA ont affronté des joueurs de l’Impact de Montréal.

Éric Bruneau, acteur et comédien très populaire au Québec, a agi à titre de porte-parole en faisant partager sa passion pour le tennis. Encore cette année, la Coupe Rogers a resserré ses liens avec la collectivité en remettant 15 cents par billet vendu à une banque alimentaire de l’arrondissement Villeray-Parc Extension, soit un don de 31 000 $.

Un an après avoir été finaliste à Toronto, Simona Halep, 5e tête d’affiche, a décroché son premier titre de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale grâce à un magnifique gain aux dépens de l’étoile montante Madison Keys. Halep est passée à un cheveu de récolter deux trophées dans une journée, cependant, elle et sa compatriote roumaine Monica Niculescu sont tombées aux mains d’Elena Vesnina et Ekaterina Makarova en finale du double. Quelques semaines plus tard, les Russes enlevaient également la médaille d’or des Jeux olympiques de Rio.

Toronto

C’est un coup de circuit qui a amorcé le tournoi alors que le tirage officiel de l’épreuve torontoise était effectué au Rogers Centre, maison des Blue Jays. Stan Wawrinka, double champion de Grands Chelems, était présent pour l’occasion et est descendu sur le terrain pour y rencontrer Devon Travis, des Blue Jays. Quelques heures plus tard, Vasek Pospisil procédait au premier lancer pour le match de la soirée.

Le Week-end communautaire gratuit Pizzaville a connu un franc succès alors que les familles se sont amusées en participant à des activités sur le site et en regardant du tennis de classe mondiale. Ils ont également eu droit au meilleur Défi hockey-balle Sportsnet présenté à ce jour, car les confirmations hâtives des vedettes de la LNH Connor McDavid et Tyler Seguin ont entre autres attiré le numéro un mondial. Les jeunes Canadiens Félix Auger-Aliassime, Denis Shapovalov et Benjamin Sigouin se sont également joints à la fête et ont eu beaucoup de plaisir à manier un bâton de hockey.

Les amateurs ont aussi été choyés par la présence du Cirque du Soleil. Reconnus mondialement pour leur talent acrobatique, les artistes du Cirque ont diverti les spectateurs en offrant des prestations sur le site du Centre Aviva ainsi que sur le Court central entre les matchs.

Djokovic a conquis les grands honneurs pour une quatrième fois – 2007, 2011, 2012 et maintenant 2016. Le Serbe, qui a vaincu Kei Nishikori en deux manches, occupe donc le deuxième rang des joueurs les plus titrés au Canada après Ivan Lendl, qui possède six trophées de la Coupe Rogers. En finale du double, Ivan Dodig et Marcelo Melo ont eu raison de Jamie Murray et Bruno Soares, deuxièmes têtes de série du tableau.

Tournois canadiens

En plus de la Coupe Rogers, le Canada est l’hôte de nombreux autres tournois professionnels ainsi que des épreuves de tennis pour les vétérans, les joueurs en fauteuil roulant et les juniors. Ces tournois font partie intégrante d’un calendrier de compétition exhaustif. Cliquez ici pour consulter la liste des champions de chacun de ces tournois.

Ace — La prochaine génération

Faits saillants :

  • Les Canadiens remportent deux titres juniors de Grands Chelems : Denis Shapovalov est couronné champion à Wimbledon alors que Félix Auger-Aliassime fait de même aux Internationaux des États-Unis
  • Tennis Canada se prépare pour l’ouverture d’un quatrième centre national d’entraînement junior, à Calgary
  • Au cours de l’année, cinq juniors font partie du Top 10 mondial

Tandis que Milos Raonic continuait d’écrire de nouvelles pages de l’histoire du tennis canadien en 2016 — devenant le premier athlète masculin canadien à prendre part à la finale d’un tournoi du Grand Chelem en plus de se hisser au troisième rang mondial — nos jeunes joueurs se sont aussi illustrés de magnifique façon, prouvant que la prochaine génération était prête à prendre la relève.

À la fin de la saison 2016, la fiche des juniors canadiens comprenait deux titres de Grands Chelems, trois finales et deux demi-finales. Ceci sans compter l’incroyable succès qu’ils ont obtenu dans les autres tournois importants ainsi que sur le circuit professionnel. Voici quelques-uns des faits marquants :

  • Denis Shapovalov a récolté ses trois premiers titres professionnels lors de tournois Futures aux États-Unis, terminant la saison au 250e rang du classement de l’ATP World Tour.
  • Shapovalov est également devenu le troisième Canadien seulement à conquérir le trophée du simple d’une épreuve junior du Grand Chelem, à Wimbledon, en juillet.
  • De plus, Shapovalov a signé sa première victoire dans un tableau principal de l’ATP World Tour en surprenant Nick Kyrgios, alors 19e mondial, au premier tour de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale, à Toronto.
  • En novembre, Félix Auger-Aliassime a mis la main sur son premier titre professionnel lors du Futures de Birmingham, en Alabama.
  • Finaliste des épreuves juniors de Roland-Garros, en juin, Auger-Aliassime a franchi une étape de plus en remportant le trophée des Internationaux juniors des États-Unis, trois mois plus tard.
  • Shapovalov et Auger-Aliassime ont tous les deux occupé le deuxième rang mondial chez les juniors.
  • À Roland-Garros, trois Canadiens ont au moins atteint les quarts de finale ; Benjamin Sigouin a fait partie des huit derniers survivants d’un Grand Chelem pour la première fois, Shapovalov a accédé au carré d’as alors qu’Auger-Aliassime était finaliste.
  • Sigouin a été couronné champion de l’Astrid Bowl, en Belgique, un tournoi ITF de catégorie 1, et était également finaliste de deux autres épreuves de catégorie 1 en France, ainsi qu’à l’Eddie Herr, aux États-Unis.
  • Sigouin a terminé la saison au neuvième rang mondial chez les juniors.
  • En double, des tandems canadiens étaient finalistes à Wimbledon et aux Internationaux des États-Unis : Auger-Aliassime a participé aux deux finales, avec Shapovalov, à Wimbledon, et avec Sigouin, à Flushing Meadows.
  • Au début de l’année, Bianca Andreescu s’est hissée au troisième rang mondial chez les juniors.
  • Après avoir été blessée durant presque toute la première moitié de l’année, Andreescu a conquis les grands honneurs du Challenger de Gatineau, en août. Quelques mois plus tard, elle accédait à la finale du Challenger de Saguenay et terminait la saison au sein du Top 300.
  • Andreescu a également signé sa meilleure prestation en tournois juniors du Grand Chelem en participant à la demi-finale des Internationaux des États-Unis.
  • Charlotte Robillard-Millette a remporté la médaille de bronze du Master junior de l’ITF, un tournoi regroupant le huit premiers joueurs et joueuses de 2015.
  • À la Coupe Davis junior, le Canada a pris le deuxième rang. L’équipe était alors composée de Félix Auger-Aliassime, Nicaise Muamba et Chih Chi Huang. À la Fed Cup junior, Bianca Andreescu, Isabelle Boulais et Layne Sleeth ont terminé cinquièmes.

Ces nombreux succès ont consolidé la place du Canada en tant que nation de tennis en pleine croissance et en voie de devenir un chef de file mondial. Grâce à des joueurs comme Auger-Aliassime (16 ans), Andreescu (16 ans) et Shapovalov (17 ans), qui sont déjà des sources d’inspiration pour les plus jeunes, l’avenir sera reluisant pour encore de nombreuses années.

Alors que Tennis Canada se prépare à célébrer les dix ans de son Centre national de tennis, en 2017, il se prépare aussi à élargir le système qui lui a permis de développer autant de champions. En effet, un quatrième programme national d’entraînement junior verra le jour à Calgary, favorisant ainsi le développement des meilleurs juniors de l’Alberta et des Prairies. Une recherche approfondie conduite en 2016 a permis de recruter Alan Mackin, un ex-joueur professionnel qui a représenté la Grande-Bretagne lors de trois rencontres de la Coupe Davis, à titre de responsable du programme de Calgary offert au nouvel Alberta Tennis Centre. Mackin, qui possède une vaste expérience dans le développement de l’élite, connaît très bien le tennis canadien, car il était le directeur général de Tennis Newfoundland avant de se joindre à l’équipe de Tennis Canada.

Grâce au Centre national de tennis et aux quatre programmes nationaux d’entraînement junior à Montréal, Toronto, Vancouver et Calgary, les meilleurs juniors de tout le pays peuvent évoluer dans les meilleures conditions possible. De plus, la présence d’un solide groupe de jeunes athlètes engagés envers le sport et l’amélioration de leurs habiletés place le développement de l’élite dans une position favorable partout au Canda.

Conseil d’administration

Haute direction

PRIX D’EXCELLENCE DE TENNIS CANADA POUR 2016

Élite

Hommes

Joueur de l’année : MILOS RAONIC
Joueur de simple de l’année : MILOS RAONIC
Joueur de double de l’année : DANIEL NESTOR
Joueur le plus amélioré : MILOS RAONIC

FEMMES

Joueuse de l’année : EUGENIE BOUCHARD
Joueuse de simple de l’année : EUGENIE BOUCHARD
Joueuse de double de l’année : GABRIELA DABROWSKI
Joueuse la plus améliorée : BIANCA ANDREESCU 

JUNIORS

Joueur junior de l’année : FÉLIX AUGER-ALIASSIME et DENNIS SHAPOVALOV
Joueuse de l’année : BIANCA ANDREESCU

Élite (fauteuil roulant)

Joueur de l’année : ROB SHAW
Joueuse la plus améliorée : TOMAS BOURASSA

Vétérans

Prix individuels : Inge Weber : championne du monde de simple chez les 80 ans
Rosemarie Asch : championne du monde de simple chez les 80 ans
Ken Dahl : champion du monde de simple chez les 70 ans

Par équipes : ÉQUIPE DE LA COUPE DORIS HART – INGE WEBER, MUFFIE GRIEVE, EVELYN HUSTWIT (MÉDAILLÉES DE BRONZE CHEZ LES 60 ANS ET PLUS)
Tournoi de l’année : Championnats canadiens Steve Stevens de tennis pour vétérans, Ottawa, ON 
Croissance du sport : Lucien Desmarais  

Entraîneurs

Prix de l’APT

Entraîneur de l’année : Adriano Fuorivia (ON) )
Pro de l’année : Eric Knoester (BC) 
Installations annuelles de l’année : Richmond Country Club (BC) 
Installations saisonnières de l’année : Okanagan Mission Tennis Club (BC)
Animateur de stages de l’année : Jeff McCarrol (ON)  
Prix de reconnaissance : Simon Bartram (ON)  
Bourses d’études Gary Caron : Francis Foisy (QC) 
Bourse d’études Paul et Joyce Chapnick pour le développement des 10 ans et moins : Yanick Pelletier (QC)
Prix Rene Simpson-Collins décerné à un entraîneur féminin : Lan-Yao Gallop (AB)

Arbitrage

Prix d’excellence George Rustscheff : Anne Bees (BC)
Officiel sur le terrain de l’année : Mustapha Jamal (ON)  
Prix Erica Gilbert pour l’officiel hors du terrain : Joel Brobecker (BC)   
Recrue de l’année : Samuel Unrau (MB)  

Programme Récré-tennis

TBA

Finances

RECETTES GLOBALES

    DÉPENSES GLOBALES

      SURPLUS DES INTERNATIONAUX DU CANADA (en milliers)

      SUBVENTIONS DE SPORT CANADA

      RECETTES DU DÉVELOPPEMENT DE TENNIS CANADA

        DÉPENSES DU DÉVELOPPEMENT

          DÉPENSES DU PROGRAMME DU DÉVELOPPEMENT DU TENNIS (EN MILLIERS)